banniere hangcha decembre 2017

solutions manutention le magazine de la manutention solutions manutention le magazine de la manutention

cas d'application Enersys mars 2017

EnerSys fait faire des économies à Daimler !

Gain de temps et économies d'eau et d'énergie pour Daimler AG suite au choix des batteries NexSys équipées de la technologie TPPL d'EnerSys.

Les batteries NexSys équipées de la technologie TPPL (plaques fines en plomb pur) d'EnerSys ont été choisies par Daimler AG en raison de leur fonction de recharge rapide, de la possibilité de recharge partielle et de l’absence totale de changement de la batterie. Cette solution offre des avantages opérationnels appréciables, avantages doublés d’une grande sécurité et d'une économies de coûts tout au long du cycle de vie par rapport aux batteries plomb ouvert ou gel traditionnelles. La gamme NexSys convient à un large éventail de véhicules, notamment les chariots élévateurs, les chariots de magasinier, les transpalettes, les véhicules à guidage automatique ou laser, et les machines de nettoyage. L'usine Mercedes Benz de Brême est le deuxième site de production automobile de Mercedes et le plus important d’Europe. Un nouvel atelier de production y a été construit récemment. L'objectif était de réduire le nombre de changements de batteries pour son parc de chariots élévateurs et de fermer les salles de charge pour décentraliser cette opération à proximité de la chaîne de fabrication. Cela représentait toutefois un défi dans la mesure où les aérosols acides et les gaz générés par la charge ne peuvent être autorisés à contaminer l'environnement de production des véhicules. L'utilisation de batteries plomb ouvert traditionnelles c'est alors avérée impossible. L'émergence d'un nouveau type de batteries plomb-acide basées sur la technologie TPPL offre désormais une alternative pratique, abordable et écologique aux batteries conventionnelles et aux modèles lithium-ion. Elles procurent des avantages opérationnels appréciables, tels que la possibilité de recharger la batterie de façon répétée, quelle que soit la profondeur de décharge (jusqu'à 80 %), sans pour autant l’endommager. Mais aussi, et grâce à l'accroissement de la fiabilité et à l'élimination de la perte d'eau, ces batteries nécessitent très peu d'entretien et assurent une grande rentabilité. L'un des principaux avantages de cette technologie de pointe est qu'elle rend souvent inutile tout échange de la batterie avec une batterie de remplacement complètement chargée en fin de temps de travail. << La nécessité de changer les batteries représente un problème permanent dans la construction automobile. Cela prend du temps et peut être dangereux, exposant les opérateurs à un risque de blessure >> souligne Christian Wessolowski, directeur régional des ventes de la division Motive Power d'EnerSys. En optant pour cette nouvelle technologie, Daimler peut éviter plus de 24 000 changements de batterie par an. Cela lui a également permis d'économiser 21 750 litres d'eau et 247 500 kWh d'électricité. ● (mars 2017)

egemin cas appli sept 2016

Egemin chez CLD Distribution

Egemin est sur le point d'intégrer son premier système AutoStore en Belgique, et ce chez CLD Distribution, un distributeur de produits multimédias et de petit matériel électronique.

AutoStore est un système innovant et compact de stockage et de préparation des commandes pour marchandises de petite taille en bacs. Le système fonctionne avec des robots de stockage compacts qui empilent automatiquement les bacs dans une grille et les acheminent vers les postes de travail où se poursuit la préparation des commandes. CLD Distribution investit dans AutoStore afin de stocker ses marchandises de façon plus efficace et exploiter de manière optimale l'espace réduit de son nouveau magasin. La mise en service du système par CLD est prévue pour la fin de l'année. L'installation Egemin comprendra le système de magasin AutoStore ainsi que trois postes de travail. Les opérateurs de ces postes de travail assureront la préparation des produits sortants ainsi que le réapprovisionnement en nouveaux produits de l'installation. Les produits sont ensuite conditionnés et préparés pour l'expédition dans l'espace contigu prévu à cet effet. CLD Distribution a été rapidement convaincu de l'efficacité du concept suite à une visite rendue avec Egemin au fournisseur néerlandais de services de e-fulfilment Active Ants, auquel Egemin a récemment livré une installation comparable. << CLD Distribution est une entreprise en forte croissance, explique Eric Coenen, directeur des ventes chez Egemin Automation, elle a de grands projets d'avenir et attend que son système de magasin soit à la hauteur de ceux-ci. >> Ce à quoi il ajoute << Le grand avantage du système AutoStore consiste en la possibilité d'y adjoindre facilement des modules. De plus, contrairement aux systèmes classiques, il permet d'éviter de perdre de l'espace, ce qui s'avère particulièrement important pour les PME dont les bâtiments sont généralement de plus petite taille. Le système suit pour ainsi dire le rythme de croissance du client et peut à tout moment faire l'objet d'une extension en fonction de la capacité de stockage requise. >> Bien que le projet d'automatisation constitue un investissement considérable pour CLD Distribution, le distributeur n'a jamais douté de sa rentabilité. Eric Coenen complète << L'espace limité est exploité au maximum pour le stockage, ce qui permet à CLD de traiter de grosses quantités de commandes malgré un nombre relativement peu élevé de collaborateurs. La rapidité a son importance, mais nous constatons également une amélioration considérable du contrôle de la qualité. Les produits sont stockés et déplacés dans des bacs fermés. La qualité de l’environnement de travail des collaborateurs s'en trouve elle aussi améliorée. Grâce aux processus rationalisés et à une meilleure organisation, leur travail s'avère moins stressant et plus ergonomique. En effet, ils ne sont plus obligés de tirer des bacs et des chariots lourds. En outre, le nombre d'heures à prester pour finaliser un nombre de livraisons équivalent sera moindre. >>● (septembre 2016)

dematic cas appli sept 2016

Et vos envies prennent vie avec Dematic !

Dematic, spécialiste en technologie intégrée automatisée, en logiciels et en services pour optimiser la chaîne d'approvisionnement, s’est vu confier fin mars la réalisation du système de tri du nouveau centre de distribution de Leroy Merlin, situé à Castel San Giovanni, dans le sud de Milan. Le centre devrait être opérationnel dès janvier 2017.

Après avoir réalisé l’analyse de ses flux avec le concours des experts de l’École Polytechnique de Milan, l’équipe de projet de Leroy Merlin a pris contact avec Dematic Italie à l’automne 2014. Dans un premier temps, ils ont envisagé une solution de tri basée sur des systèmes de déviation et des transporteurs. Puis ils ont opté pour une solution permettant au distributeur de disposer d’un maximum de flexibilité afin de pouvoir s’adapter à l’évolution de son business, tant du point de vue des volumes que des caractéristiques des colis à gérer. C’est pourquoi Dematic a conçu un système qui utilise un trieur linéaire basé sur des technologies de pointe. Il va s’intégrer au nouveau centre de distribution pour traiter les produits destinés aux points de vente italiens. Le trieur Dematic va gérer les flux de colis provenant de la zone de préparation des commandes et de la réception en cross-dock. Le trieur sera installé sur une mezzanine pour préserver les espaces au sol où est préparé le reste des marchandises. La valeur ajoutée de Dematic réside dans sa capacité à proposer des solutions globales pour suivre Leroy Merlin dans ses projets avec des solutions standards, une structure au niveau mondial et une surface financière solide, sans oublier un suivi projet et un service client local. ● (septembre 2016)

verlinde cas appli avril 2016

Verlinde inverse la tendance chez STFC !

Pelloby vient d’installer une potence inversée unique en son genre équipée d’un palan à câble Verlinde Eurobloc VT2 dans le centre ISIS du Science and Technology Facilities Council (STFC) du laboratoire Rutherford Appleton près d’Oxford.

ISIS est un centre de recherche sur les matériaux de renommée internationale. Une série de trois ponts roulants adjacents couvre la largeur de l’une des deux immenses salles expérimentales du site ISIS pour permettre d’accéder aux différentes zones abritant le matériel de définition des faisceaux. Mais après l’agrandissement des bâtiments, pour recevoir des instruments supplémentaires, de nouveaux espaces se trouvaient dans une zone morte inaccessible aux ponts roulants. Pelloby a reçu pour mission de trouver une solution de levage permettant à ISIS et aux équipes de recherche du complexe d’accéder à ces zones mortes, le but étant de soulever les composants des instruments de projection des faisceaux, les blindages et autres matériaux pour les introduire et les sortir des zones où l’accès des ponts roulants est limité. En collaboration étroite avec les ingénieurs de STFC, les concepteurs ont mis au point une potence inversée couvrant toute la longueur du bâtiment sur un portique sur rails de 53 mètres, tout en assurant un accès continu de 360° sur un rayon de cinq mètres grâce à une potence motorisée en rotation. Cette potence modifiée peut soulever des charges jusqu’à cinq tonnes grâce à un palan Verlinde Eurobloc VT2. Le pont ayant besoin d’accéder à des endroits difficiles, il fallait que les opérateurs contournent en douceur les obstacles comme les éléments structuraux des bâtiments et les machines existantes. Il est donc piloté par une télécommande radio portable simple d’utilisation qui dirige le mouvement longitudinal, la rotation du bras de flèche et le déplacement du palan électrique à câble à hauteur perdue réduite. Le bras de flèche a été équipé de détecteurs anti-collision qui immobilisent automatiquement le système à l’approche d’un autre objet. Cette potence inversée est un système unique en son genre qui a pu être mis au point grâce aux capacités d’innovation des ingénieurs d’études de Pelloby et à la polyvalence de la famille de palans Verlinde Eurobloc VT. ● (avril 2016)

Un projet logistique d'automatisation ambitieux pour Ulma !

Ulma Handling Systems a signé un contrat majeur pour un projet logistique d'automatisation avec l’entreprise LUG, filiale d’Agromousquetaires, l’entité industrielle du groupe de supermarchés français bien connu Intermarché, permettant d'améliorer la traçabilité et le service à la clientèle.

Actuellement les unités de production d’Agromousquetaires disposent d’une logistique entièrement manuelle: les colis sont stockés manuellement et la préparation des commandes automatique est réalisée à l’aide de listes imprimées sur papier. Après une étude minutieuse, l’entreprise s’est sentie en confiance et a décidé de s’appuyer sur la solution automatisée d’Ulma. Cette solution lui permet de disposer d’un système logistique automatisé de dernière génération, polyvalent et capable de s’adapter à l’évolution des demandes du marché ainsi qu’aux nouvelles politiques de services et de produits nouveaux. Le système logistique innovant d'automatisation proposé par Ulma permettra à Agromousquetaires de choisir et de déplacer jusqu’à 15 0000 colis par jour. LUG a fait un investissement de 10 millions d'euros dans ce projet. La nouvelle installation innovante conçue par Ulma est dotée d’un processus de préparation de commandes entièrement automatisé qui est conçu pour ramasser 150 000 colis par jour. L'installation comprendra 4 robots couches picking, 4 transtockeurs (FSS) robots et 2 robots anthropomorphes pour la saisie automatisée et individuelle des colis ce qui lui permettra de minimiser les erreurs au cours du processus, d'augmenter la vitesse, l'efficacité, et qui offrira une amélioration significative de la traçabilité et du service à la clientèle. La solution comprend également un système automatique de stockage capable de prendre en charge jusqu'à 10 000 palettes. Ce système sera composé de 6 transtockeurs, et d’un système de transport automatique comprenant 10 STVS. De plus, afin de sécuriser le processus de préparation, un système de contrôle à 100% de la conformité des commandes et du prélèvement des poids variable a été installé "système de scannage colis automatique" traitant le contrôle en 10 s pour 110 colis. Stephan Coicault, directeur du site et du projet LUG ajoute << pour nous, l’intérêt du projet est surtout de gagner en souplesse, en précision et en contrôle des systèmes de préparation automatique de commandes. Les avantages attendus sont aussi dans la sécurité et l’ergonomie pour les employés et dans la réduction de leur temps de déplacement >>. ● (avril 2016)



banniere imh decembre 2017